Que faire de cette plaque sur le pénis qui m’obsède ?

La rédaction 23 novembre 2021

« Bonjour docteur, j’aimerais votre avis sur une petite gêne qui m’est apparue récemment. Je suis âgé de de 50 ans et j’ai une petite plaque de 2 mm carrés, plate et légèrement brillante, sur le dessus du gland. Lorsque j’ai un rapport sans protection avec ma compagne, mon gland se colore de marbrures violacées avec des irritations non purulentes. Mon médecin m’a prescrit un traitement contre un champignon (comprimés de Lamisil et crème Econazole), sans résultat. Après, j’ai essayé un nouveau traitement contre un psoriasis (pommade Nerisone avec sérum anti-colibacillaire en homéopathie). Simultanément, j’ai fait une analyse d’urine qui n’a rien mis en évidence. Enfin, j’ai consulté un dermatologue qui a diagnostiqué un lichen et m’a prescrit un nouveau traitement d’un mois à base de Diprolene, traitement qui s’est révélé inefficace. Mon dermatologue m’a dit que je pouvais très bien vivre avec, mais je ne baisse pas les bras. »

Les traitements peuvent parfois être des échecs

Vous avez eu la bonne idée de consulter un dermatologue, c’était le meilleur moyen de vous assurer du diagnostic. C’est maintenant chose faite, et il semble que le traitement prescrit par ce médecin n’ait pas fait disparaître cette mini-lésion présente sur votre gland. Certaines lésions répondent mieux que d’autres aux médicaments et, malheureusement, il arrive aussi qu’elles y restent insensibles.

C’est ce que le dernier médecin consulté a voulu vous faire comprendre en vous disant de « vivre avec », et il a raison. On a tendance a croire que la médecine a réponse à tout et peut trouver des remèdes miracles à n’importe quel dérangement. Cela serait merveilleux si c’était une réalité, mais malheureusement ça ne l’est pas.

Penser à consulter les professionnels de santé

Vous avez essayé plusieurs traitements sans succès, ne vous gâchez pas la vie à tenter de résoudre un problème qui résiste. D’autant que le problème en question ne semble pas bien inquiétant. Vous avez eu la présence d’esprit et la bonne réactivité de faire contrôler et vérifier l’état de votre problème. Je tiens à vous en féliciter. Trop souvent, les personnes oublient que la consultation est la première chose à faire dès qu’un désagrément médical survient. Ce qui n’est pas votre cas, car vous avez pensé à aller consulter et de surcroit à consulter différents spécialistes. Cela vous a permis d’obtenir plusieurs diagnostics, qui visiblement en reviennent à la même conclusion.

Mais une plaque de 2 mm carrés ne vaut peut-être pas la peine de mobiliser tant d’attention. Jetez un oeil de temps en temps, afin de surveiller son éventuelle évolution. En faire plus serait inutile. Comme dit le proverbe : « Le mieux est l’ennemi du bien. » Pensez-y…

A LIRE AUSSI 

Comment guérir d’un psoriasis sur la verge ? 

Fracture, saignement, douleurs… dois-je m’inquiéter pour mon pénis ? 

Petit bouton et gland tracas 


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

interstron.ru