Quelques techniques de sexe sans pénétration…

Nanou Redacteur 10 janvier 2022

Le plaisir sans pénétration est-il possible ? Si oui, quelles pratiques s’offrent à vous pour pimenter votre vie sexuelle ?

Trop souvent réduit à « des préliminaires », des préparations à la pénétration, les actes non pénétrant peuvent apporter tout autant de plaisir. Hommes comme femmes pourraient tirer profit de nouvelles pratiques liées au « slow sex« .

La pénétration ne procure pas plus de plaisir

Le , psychiatre et thérapeute de couple explique « la pénétration n’apporte pas plus de plaisir« .

Il poursuit en ajoutant qu’il existe « des plaisirs différents. Les pratiques qui utilisent la pénétration peuvent être une immense source de plaisir mais on peut également avoir une sexualité non pénétrative très épanouie, faite de caresses, de masturbation réciproque et de baisers menés à leur pleine esthétique ».

Des techniques non pénétrantes

Les possibilités de se procurer du plaisir sans pénétration sont multiples !

On pourrait tout d’abord évoquer toutes les formes de masturbation que vous pouvez effectuer en couple. A la main ou en branlette espagnole (entre les seins) pour les plus connues, mais connaissez vous le hotdogging ?

Comme son nom l’indique, la position s’inspire du plat américain avec un pain et une saucisse. Pour se faire le pénis ou sextoy doit être glissé sur la fente des fesses du conjoint (un peu comme une branlette espagnole anale).

Dans le même registre, le « Kunyaza« , une pratique rwandaise, peut incarner une alternative innovante. L’homme frotte son pénis de haut en bas et de gauche à droite sur la vulve de sa partenaire. Une pratique réputée pour provoquer une grande excitation pour la femme; son nom vient directement de « Kunyaàra » qui désigne l’éjaculation féminine en rwanda-rundi.

Connu de tous le « point G » a son pendant masculin : le « Point P » (P pour prostate). Il se situe entre la base du pénis et l’anus. Ce point peut être stimulé par une pénétration anale mais également en massant extérieurement la zone entre le pénis et l’anus.

Enfin, vous pourriez utiliser vos sextoys différemment. Comment ? En faisant vibrer votre sextoy sur la colonne vertébrale. Cette partie du corps constitue une zone érogène peu connue.

A vous de tenter ces quelques variantes afin de pimenter votre vie sexuelle !

A lire aussi :

Pourquoi la pénétration est-elle pour moi aussi douloureuse ?

Peur de la pénétration : Que faire ?

Elles préfèrent l’amour sans pénétration, elles témoignent


Réagir à cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

interstron.ru